Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Moyen age - Armement et équipement
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Passions et Partage Index du Forum  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. GENERAL

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
mimi33445
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 1 424

Message Posté le : Mar 9 Fév - 11:51 (2010)    Sujet du message : Moyen age - Armement et équipement Répondre en citant

L'armure du XVème siècle 
 
Au cours du temps, l’armure a évolué, et les plaques métalliques, ou plates, ont fait leur apparition pour remplacer au fur et à mesure les mailles. En effet, celles-ci sont assez peu efficaces contre les flèches ou les attaques d’estoc à la dague ou à la rapière. 
 
 
On pouvait avoir une armure mêlant mailles et plates : le chevalier portait une chemise (ou cotte) de maille, voire une cuirasse, mais les bras et les jambes étaient protégées par des plaques métalliques rivetées, et le casque s’ajustait par-dessus un gorgerin. On parle alors parfois de demi-armure. 
 
 
 
L'armure normande 
 
Au XIe siècle, l’armure normande est celle qui fut utilisée lors de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant et lors des premières croisades. Elle se compose d’une tunique matelassée, le gambison, sur laquelle on porte le haubert, une chemise de mailles, un casque de type « bol » avec protection nasale et un bouclier. 
Le haubert comprend une capuche (camail) et descend en dessous des genoux. Il est fendu devant et derrière entre les cuisses pour permettre de marcher et de chevaucher. Un rabat permet de couvrir le bas du visage, ainsi, seuls les yeux restent exposés. 
 
 
 
 
 
Les anneaux métalliques du haubert servent à briser l’énergie du choc [référence nécessaire] et à empêcher les tranchants des armes de couper ; la gambison amortit les chocs et empêche les blessures par fracture et contusion. 
Le bouclier est une évolution du bouclier viking (ancêtres des normands). Il a la forme d’une goutte d’eau ou d’une amande, ce qui permet de protéger les jambes. Il a deux jeux de lanières dans lesquelles on passe le bras, ce qui permet de le porter verticalement lors de la marche, ou à l’horizontal lorsque l’on chevauche, pour protéger le flanc du cheval. Il dispose aussi d’une poignée permettant de le tenir au poing, pour mieux s’abriter contre une pluie de flèches ; de l’autre côté de la poignée se trouve une protubérance métallique, le tout formant l’umbo. Le dessin sur ce bouclier est inspiré des dessins vikings et n’a pas encore la fonction de reconnaissance (l’héraldique n’est apparue que plus tard, lorsque le visage fut intégralement caché par le heaume ou la salade). 
 
 
Les armures arabes 
 
Les armées arabes du Moyen Âge privilégiaient la rapidité, l’agilité et la discrétion (rois de l’embuscade, ils préféraient par exemple monter des juments, qui hennissent bien moins que les étalons, voire des hongres) à la force brute. Tout leur équipement était donc tourné vers la légèreté. Le bouclier est ainsi souvent rond et bombé, fait d’osier tressé renforcé par des fils de laine ou de soie avec en son centre un cercle de métal pour en renforcer la solidité. Sur les modèles d’apparat, bien plus décorés que ceux réservés à un usage strictement militaire, on retrouve souvent quatre vis sur le cercle de métal, permettant d’y accrocher des boules richement travaillées, souvent faites de pierres et métaux précieux. Cependant l’usage de la cotte de maille et des casques était chez les arabes tout aussi courant que chez les occidentaux durant tout le Moyen Âge. 
 
 
 
Qu'est ce qu'une armure  
 
 
Une armure est un équipement (arme) corporel défensif, utilisé durant les batailles pour protéger le corps dans sa plus grande partie des coups de l’ennemi. Deux aspects primordiaux et antithétiques quant à la défense du porteur de l’armure président à sa conception : sont à la fois recherchées une grande mobilité (ce qui pousserait à alléger l’armure) et une grande protection (ce qui pousserait à alourdir l’armure). Chaque modèle insiste sur l’un de ces deux aspects de la protection individuelle, ce qui n’exclut pas des tentatives de compromis. 
 
 
 
 
 
Les armures ont évolué avec les techniques, notamment celles liées à la métallurgie. Elles sont ainsi devenues de plus en plus complexes au cours de l’histoire, pour recouvrir tout le corps de plaques de métal à la fin du Moyen Âge. Mais la généralisation des armes à feu les rendit obsolètes. En Europe, la Renaissance les réserva à la parade et aux tournois, à part le plastron des cuirassiers et le casque 


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 9 Fév - 11:51 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Passions et Partage Index du Forum .::. GENERAL
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.