Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Patrimoine mondial - Sites naturels -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Passions et Partage Index du Forum  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. GENERAL

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
mimi33445
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 1 424

Message Posté le : Mar 2 Nov - 14:53 (2010)    Sujet du message : Patrimoine mondial - Sites naturels - Répondre en citant



Sapins coupés dans la réserve du papillon Monarque au Mexique


 
Suivant les recommandations de l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), huit sites naturels qui ont été ajoutés à la liste du patrimoine mondial, par l’UNESCO. Il s’agit de l’archipel de Socotra au Yémen, des falaises de Joggins au Canada, les lagons de Nouvelle-Calédonie, Saryarka au Kazakhstan, le parc national du mont Sanqingshan en Chine, Surtsey en Islande, le haut lieu tectonique suisse de Sardona et la réserve de biosphère des papillons monarques au Mexique. 

 
Ces sites ont en commun la richesse de la biodiversité qu’ils abritent ou des milieux naturels préservés et sont donc considérés aujourd’hui comme des richesses internationales, méritant à ce titre d’être protégées.



Surtsey, située à environ 32 km au sud de la côte islandaise, est une nouvelle île volcanique créée par des éruptions qui ont eu lieu de 1963 à 1967. Protégée dès sa naissance, elle fournit au monde un laboratoire naturel tout à fait remarquable. Libre de toute interférence humaine, Surtsey est une source unique et continue d'informations sur la colonisation d'une nouvelle terre par la vie végétale et animale (source UNESCO).




On a répertorié à ce jour 89 espèces d'oiseaux à Surtsey, dont 57 se reproduisent aussi ailleurs en Islande. Les 141 ha de l'île servent également d'habitat à 335 espèces d'invertébrés (source UNESCO).




Les lagons de Nouvelle-Calédonie sont constitués de six groupes marins représentant la diversité principale des récifs coralliens et des écosystèmes associés de cet archipel situé dans le Pacifique, un des trois systèmes récifaux les plus étendus du monde. On y trouve une diversité exceptionnelle d'espèces de coraux et de poissons et un continuum ( ensemble d'éléments tels que l'on peut passer de l'un à l'
autre de façon continue) d'habitats allant des mangroves aux herbiers marins avec la concentration de structures récifales la plus diversifiée de la planète (source UNESCO).




Les lagons et récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie abritent des écosystèmes intacts avec des populations nombreuses et diversifiées de grands prédateurs et de grands poissons. Ils offrent un habitat pour nombre de poissons, tortues et mammifères marins en danger dont la troisième plus large population de dugongs du monde. Ces sites sont d'une beauté exceptionnelle et contiennent des récifs d'âge varié, allant de structures vivantes à d'anciens récifs fossiles, qui offrent une source importante d'information sur l'histoire de l'Océanie (source UNESCO).




Le Haut lieu tectonique suisse Sardona, situé au nord-est de la Suisse, est une zone montagneuse de 32 850 hectares où se trouvent sept sommets de plus de 3 000 m. Le site constitue un exemple exceptionnel d'orogenèse par collision continentale et offre d'excellentes sections géologiques à travers un chevauchement tectonique, un processus par lequel des roches plus anciennes et plus profondes remontent et passent par-dessus des roches plus jeunes et moins profondes (source UNESCO).




Le haut-lieu tectonique de Sardona se caractérise par une exposition tridimensionnelle claire des structures et des processus typiques de ce phénomène et il est reconnu comme un site capital pour la géologie depuis le XVIIIème siècle. Les Alpes glaronnaises sont des montagnes glacées, qui dominent de façon spectaculaire d'étroites vallées fluviales encaissées. On y trouve le plus grand glissement de terrain de la fin de la période post-glaciaire dans les Alpes centrales (source UNESCO).




Saryarka comprend deux zones protégées : la Réserve naturelle d'Etat de Naurzum et la Réserve naturelle d'Etat de Korgalzhyn totalisant une surface de 450 344 ha. On y trouve des zones humides d'une importance exceptionnelle pour les oiseaux d'eaux, notamment des espèces en danger, comme la grue de Sibérie, le pélican frisé ou l'aigle de Pallas pour n'en citer que quelques-uns (source UNESCO).




Les zones humides de Saryarka représentent un carrefour et des sites de repos essentiels sur les voies de migration d'oiseaux d'Asie centrale, des oiseaux d'eau venus d'Afrique, d'Europe ou d'Asie du sud vers leur site de reproduction en Sibérie occidentale et orientale. Les 200 000 ha de steppe d'Asie Centrale compris dans le site offrent un refuge à plus de la moitié de la flore de steppe de la région, à un bon nombre d'oiseaux menacés et à l'antilope saïga (source UNESCO).




L'archipel de Socotra (Yémen), situé dans le nord-ouest de l'océan Indien, près du golfe d'Aden, s'étend sur 250 km. Il comprend quatre îles et deux îlots rocheux qui semblent prolonger la corne de l'Afrique. Il est exceptionnel de par sa grande diversité de plantes et son taux d'endémisme : 37 % des 825 espèces de plantes présentes, 90 % des espèces de reptiles et 95 % des espèces d'escargots terrestres ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde (source UNESCO).




En ce qui concerne les oiseaux, le site de Socotra héberge des populations importantes au plan mondial (192 espèces dont 44 se reproduisent dans les îles et 85 sont des migrateurs réguliers) dont quelques espèces menacées. La vie marine de Socotra est aussi très diverse, avec 253 espèces de coraux bâtisseurs de récifs, 730 espèces de poissons côtiers et 300 espèces de crabes, homards et crevettes (source UNESCO).




Le Parc national du mont Sanqingshan, situé à l'extrémité ouest de la chaîne des monts Huaiyu, au nord-est de la province du Jiangxi (centre-est de la Chine) a été inscrit pour la qualité esthétique exceptionnelle de son paysage, remarquable par la présence de 48 pics et 89 colonnes de granit dont beaucoup ressemblent à des silhouettes humaines ou animales (source UNESCO).




La beauté naturelle du mont Sanqingshan, culminant à 1 817 m, est rehaussée par la juxtaposition de ces formations granitiques, de la végétation et des conditions météorologiques qui créent un paysage à couper le souffle, toujours changeant avec des halos brillants sur les nuages et des arcs-en-ciel blancs (source UNESCO).




Les falaises fossilifères de Joggins forment un site paléontologique de 689 hectares, situé le long de la côte de la Nouvelle Ecosse (est du Canada). Le site est décrit comme "les Galapagos du Carbonifère" pour sa richesse en fossiles de cette période géologique (354 à 290 millions d'années). Les roches du site sont considérées comme des exemples types de cette période de l'histoire de la Terre (source UNESCO).




Avec ses 14,7 km de falaises maritimes, microfalaises, plates-formes et plages, le site de Joggins regroupe les vestiges de trois écosystèmes : une baie estuarienne, une forêt pluviale de plaine d'inondation et une plaine alluviale boisée et sensible aux incendies avec des mares d'eau douce. Il offre l'ensemble le plus complet de fossiles de ces trois genres d'écosystèmes avec 96 genres et 148 espèces de fossiles ainsi que 20 groupes d'empreintes (source UNESCO).




La réserve de biosphère du papillon monarque est située dans une chaîne de montagnes à environ 100 km au nord-ouest de Mexico. Sur ces 56 259 ha, chaque automne, des millions, voire un milliard de papillons provenant des vastes espaces nord-américains s'amoncellent sur de petites parcelles forestières de la réserve, colorant les arbres en orange et faisant ployer les branches sous leur poids collectif. Au printemps, ces papillons reprennent une migration de 8 mois, vers l'est du Canada avant de revenir au Mexique (source UNESCO).
 


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 2 Nov - 14:53 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Passions et Partage Index du Forum .::. GENERAL
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.