Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Des fleurs aux noms d'animaux -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Passions et Partage Index du Forum  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. GENERAL

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
mimi33445
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 1 424

Message Posté le : Lun 29 Nov - 16:00 (2010)    Sujet du message : Des fleurs aux noms d'animaux - Répondre en citant



Un cactus echinopsis, du grec "echninos", qui veut dire hérisson ou oursin.


Le nom des végétaux est souvent issu de racines anciennes, proche des mythologies ou de l'utilité médicinale des plantes. Mais celles-ci, notamment grâce à leur ressemblance avec d'autres espèces du vivant, se voient parfois dotées de dénominations scientifiques ou vernaculaires très surprenantes. C'est le cas des plantes qui rappellent des animaux.

Myosotis, amarante, phalaenopsis ou pissenlit : ces mots n'évoquent pas forcément le monde animal. Pourtant, il s'avère intéressant de dévoiler l'éthymologie de ces plantes, qui apparaissent alors sous un jour différent.

Désormais, les phalaenopsis se feront papillons, les fougères s'envoleront et les pissenlits rugiront !

Même lorsqu'on connait bien les plantes, leurs noms nous paraissent étranges et obscurs. Pourtant, les botanistes n'ont pas nommé les végétaux au hasard : bien souvent, le nom vernaculaire et le nom latin font référence à la forme, la couleur ou l'utilité de l'espèce. Parmi leurs influences, les noms de fleurs inspirés par les animaux sont très fréquents.




Le myosotis ou "oreille de souris"

Le myosotis est une vivace de la famille des Boraginacées. On la reconnait à ses petites fleurs généralement bleues ou blanches. Elle se cultive très facilement.

Myosotis vient du grec mus, qui signifie souris et de otos, qui signifie oreille. Elle doit son nom scientifique traduisible par "oreille de souris" à la forme de ses minuscules pétales.




L'ophrys-araignée

L'ophrys est une orchidée terrestre, c'est-à-dire qu'elle possède des racines et peut être plantée. Elle est reconnaissable par le labelle, son troisième pétale, à la forme caractéristique.

Si l'ophrys ne produit pas de nectar pour attirer les pollinisateurs, elle use d'un tout autre stratagème : son labelle imite les insectes. Ainsi, on trouve des ophrys-mouche, abeille, bourdon et bien évidemment l'ophrys-araignée, impressionnante de similitude.




La tulipe perroquet

Il s'agit d'une vraie tulipe,  mais elle n'est pas tout à fait comme les autres. La tulipe perroquet se distingue par ses pétales froissés aux bords découpés. Elle est du plus bel effet dans les plates-bandes, auxquelles elle ajoute une touche de folie.

Facile de comprendre pour quelle raison cette race de tulipe porte le nom de "perroquet" ! Ses couleurs chatoyantes et l'aspect de ses pétales en forme de plume rappellent les ailes de l'oiseau.




L'edelweiss, ou "pied-de-lion"

L'edelweiss est une espèce de vivace montagnarde protégée. Symbole de la Suisse et des Alpes, elle arbore une belle couleur de lait, une forme d'étoile et des pétales laineux. Il en existe des variétés cultivables pour le jardin.

Bien qu'edelweiss signifie en allemand blanc noble, et qu'on l'appelle souvent l'étoile d'argent, l'edelweiss porte un nom d'animal. Intitulée leontopodium en latin, elle se nomme littéralement "pied-de-lion". L'histoire ne dit pas si c'est à cause de ses pétales poilus.




Le muflier ou "gueule-de-loup"

Facilement invasif, le muflier est une vivace d'origine méditerranéenne, et dont le principal atout est sa longue floraison.  Il existe en de nombreuses couleurs et se plait dans toutes les situations.

L'appellation latine, antirrhinum, évoque la ressemblance de la fleur avec un museau. Son premier nom vernaculaire, le muflier, rappelle par sa référence au mufle qu'il s'agit d'une fleur dite "en gueule", à corolle bilabiée. Enfin, sa dénomination la plus connue est bien évidemment la gueule-de-loup, parfois nuancée en gueule-de-lion.




Le strelitzia ou oiseau de paradis

Réputé pour ses belles fleurs orange et bleu, le strelitzia reginae se cultive dans un climat tropical. En France, on la trouve principalement en Guyane et en Martinique, mais c'est aussi une plante d'intérieur très appréciée partout en métropole.

Sa morphologie en forme de tête d'oiseau et ses teintes très vives lui ont valu le petit nom d'oiseau de paradis.




L'échium ou vipérine

L'échium se reconnait à ses hautes grappes de fleurs bleues qui apparaissent au printemps. C'est une plante mellifère mais irritante au contact de la peau.

L'échium, nom latin qui vient d'echidna, la vipère femelle, est plus souvent connu sous son nom vernaculaire, la vipérine. Cette appellation serait due à la manière dont les étamines sortent de la fleur, telles une langue de serpent.




La tigridie, oeil de paon ou fleur du tigre.

La tigridie est une bulbeuse de la famille des iris qui provient du Mexique. Ses fleurs sont très colorées mais malheureusement éphémères. Il en existe plusieurs variétés.

La tigridia pavonia doit son nom au latin tigris, qui veut dire tigre, et peut parfois être nommé "fleur du tigre". Cette appellation est certainement due à la couleur jaune orangée des pétales. Toutefois, elle est plus souvent appelée en France "œil-de-paon", car certains coloris ressemblent à l'œil qui se trouve sur une plume de paon.




La fougère commune ou fougère aigle

La fougère aigle est extrêmement répandue en Europe. Très commune, elle se trouve principalement à l'orée des bois. C'est une plante couvrante qui protège les sols de l'érosion. Elle peut être utilisée dans le jardin pour faire du paillage.

Fréquemment surnommée grande fougère ou simplement fougère commune, la fougère aigle doit son nom à sa ressemblance avec l'oiseau. Quand on regarde une branche, on peut retrouver la même morphologie qu'un aigle en vol.




Le chardon d'Ecosse ou chardon aux ânes.

Robuste et la plupart du temps bisannuel, le chardon d'Ecosse s'installe facilement dans les jardins. Typiquement européen, on le trouve pourtant dans différentes régions du globe.

On l'appelle chardon aux ânes car ces animaux le mangent. Toutefois, son nom latin, Onopordum, signifie pet d'âne, une dénomination  beaucoup moins élégante.




Le pissenlit, ou dent-de-lion

Le terme pissenlit  évoque différentes espèces de fleurs qui ont pour point commun d'être jaunes, plates et rondes. Le véritable pissenlit est une plante diurétique, d'où son nom vernaculaire.

Plusieurs types de pissenlit font référence au latin médiéval dens leonis pour indiquer la forme dentelée de ses feuilles. Ainsi, son second nom vernaculaire est la dent-de-lion, et l'un des genres existant est également appelé liondent.




L'ornithogale ou lait d'oiseau.

L'ornithogale est un bulbe dont les fleurs blanches en forme d'étoile apparaissent au printemps. Elle est surnommée la dame-de-onze-heures car elle ne s'ouvre qu'en fin de matinée, ou encore l'étoile de Bethléem à cause de sa forme. Elle reste fleurie très longtemps.

Ornithogale est un nom qui provient du grec ornithogalon, qui veut dire lait d'oiseau. On suppose que ce terme symbolise la couleur blanche des pétales, qui ressemble à du blanc d'œuf (le "lait d'oiseau" des grecs). Les oiseaux n'allaitant pas, l'expression "lait d'oiseau" pourrait également figurer le côté beau et précieux de la plante.




La phalaenopsis ou orchidée-papillon

La phalaenopsis est l'orchidée épiphyte la plus fréquente et la plus facile à cultiver. Elle n'en est pas moins élégante et délicate. Ses larges et épais pétales se couvrent de belles couleurs pour peu qu'on en prenne un peu soin.

Appelée parfois l'orchidée-papillon, la phalaenopsis doit son nom au grec phalaina qui signifie papillon de nuit. Sa forme caractéristique suggère celle d'un papillon.




L'amarante queue de renard

La couleur rouge et les longues grappes de fleurs de l'amarante sont aisément reconnaissables. C'est une plante annuelle qui a la réputation de ne jamais faner, d'où son utilisation dans des bouquets secs.

Certainement la plus belle de toutes les amarantes, la "queue de renard" doit son nom à sa ressemblance frappante avec l'appendice caudal du renard.




Le delphinium ou pied-d'alouette

Le delphinium est un genre de plantes vivaces ou annuelles dont il existe de très nombreuses espèces. Il est le plus souvent d'un bleu profond tirant sur le violet, mais il en existe d'autres couleurs. Leurs grappes de fleurs sont très appréciées des jardiniers.

Le delphinium doit à sa forme recourbée et prolongée par un gracieux éperon les noms de dauphinelle et pied-d'alouette. Delphinium, en latin de botaniste, et dauphinelle, en langue courante, viennent du grec delphinion, qui veut dire dauphin. Quant au nom vernaculaire "pied-d'alouette", il fait référence à la forme d'une patte d'alouette, dont le doigt arrière très long rappelle l'éperon.
 









Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 29 Nov - 16:00 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Passions et Partage Index du Forum .::. GENERAL
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.