Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups 
 RegisterRegister    Log inLog in 

Jouer l’Arlésienne
Post new topic   Reply to topic
   Passions et Partage Forum Index  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. L'ORIGINE DES MOTS ET EXPRESSIONS

Previous topic .::. Next topic  
Author Message
mimi33445
Administrateur

Offline

Joined: 08 Nov 2008
Posts: 1,424

Post Posted : Sat 29 Nov - 15:49 (2008)    Post subject : Jouer l’Arlésienne Reply with quote

Occuper tous les esprits.
Être le sujet de toutes les conversations sans jamais se montrer.
Action ou personne que l’on attend et qui ne vient jamais.
 
L’expression “jouer l’arlésienne” est directement tirée de la littérature française, puisqu’elle fait référence à un conte de l’oeuvre d’Alphonse Daudet éditée en 1866 “Les Lettres de mon moulin”, mis brillamment en musique par Georges Bizet, le célèbre compositeur de “Carmen”, dans l’opéra “L’Arlésienne” crée en 1872 par Alphonse Daudet et Emile Zola. 
Dans ce conte, Jan, un paysan de vingt ans, refuse d’épouser une autre femme qu’une jeune arlésienne volage rencontrée peu de temps avant. Les parents du jeune homme, ne voulant que le bonheur de leur fils, décident donc d’accepter ce mariage peu conventionnel, mais le jour de la noce, la fiancée n’apparaitra jamais. Après avoir bu toute la journée à la santé de l’invisible promise, la noce se soldera par une annulation du mariage et la mort de l’amoureux transi quelques mois plus tard. 
Quote :
“Il s’appelait Jan. C’était un admirable paysan de vingt ans, sage comme une fille, solide et le visage ouvert.
Comme il était très beau, les femmes le regardaient ; mais lui n’en avait qu’une en tête, - une petite Arlésienne, toute en velours et en dentelles, qu’il avait rencontrée sur la Lice d’Arles, une fois. - Au mas, on ne vit pas d’abord cette liaison avec plaisir. La fille passait pour coquette, et ses parents n’étaient pas du pays. Mais Jan voulait son Arlésienne à toute force. Il disait:
- Je mourrai si on ne me la donne pas.
Il fallut en passer par-là. On décida de les marier après la moisson.Donc, un dimanche soir, dans la cour du mas, la famille achevait de dîner. C’était presque un repas de noces. La fiancée n’y assistait pas, mais on avait bu en son honneur tout le temps…
[...] Une fenêtre qui s’ouvre, le bruit d’un corps sur les dalles de la cour, et c’est tout… Il s’était dit, le pauvre enfant: “Je l’aime trop… Je m’en vais”.”
 
Alphonse Daudet, “Lettres de mon moulin”, L’Arlésienne, 1869  
C’est à cette personne promise et attendue, qui ne viendra pas, que fait allusion la locution “jouer l’Arlésienne”. Par extension, cette expression désigne aussi toute personne ou chose qui occupe tous les esprits et toutes les conversations sans jamais être vue. 


Back to top
              

Publicité






Post Posted : Sat 29 Nov - 15:49 (2008)    Post subject : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
              

   Passions et Partage Forum Index .::. L'ORIGINE DES MOTS ET EXPRESSIONS
Post new topic   Reply to topic
Page 1 of 1
All times are GMT + 1 Hour
Display posts from previous :   

 
Jump to :  

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Template by .: SGo :.