Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups 
 RegisterRegister    Log inLog in 

Coriandre, menthe et sauge...
Post new topic   Reply to topic
   Passions et Partage Forum Index  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. CUISINE  .::. Fines herbes

Previous topic .::. Next topic  
Author Message
mimi33445
Administrateur

Offline

Joined: 08 Nov 2008
Posts: 1,424

Post Posted : Mon 10 Nov - 08:49 (2008)    Post subject : Coriandre, menthe et sauge... Reply with quote


la coriandre

Dans la Grèce antique, la coriandre était couramment utilisée en médecine et ses propriétés reconnues par Hippocrate.

Ses graines sont carminatives et facilitent la digestion. La coriandre est aussi reconnue pour ses vertus diurétiques. Son huile peut être très calmante.

Une infusion de coriandre combat la diarrhée et les intoxications intestinales, diminue le mal de dent et peut servir de rince-bouche (dans ce cas, utiliser l'infusion froide).


Dégustation :


Choisissez-la fraîche, comme la plupart des herbes aromatiques, avec des feuilles bien vertes et non tachées ou abîmées. On peut constater que les feuilles de coriandre ressemblent à s'y méprendre aux feuilles de persil plat. Mais attention, le goût est loin d'être le même. Les graines de coriandre, jaunâtres, sont légèrement striées et de la grosseur d'un grain de poivre.



Conservez-la 2 à 3 semaines dans un petit verre d'eau pour maintenir la tige mouillée. Il est préférable de recouvrir le verre d'un sac plastique en le maintenant fermé avec un élastique. Vous pouvez aussi la conserver dans un sac plastique ou dans du papier absorbant dans le bac à légumes du réfrigérateur. N'hésitez pas à congeler les feuilles fraîches ciselées dans un bac à glaçons recouvert d'eau, dans une boîte hermétique ou encore dans un sachet plastique de conservation spécial congélateur.



Consommez-la fraîche pour aromatiser les poissons, les volailles, les soupes, les ragoûts, les légumes frais et frits, les sauces à base de tomate, le yaourt. Elle s'accomode à merveille avec les carottes, en soupe ou en salade, par exemple. Les feuilles, qui possèdent un goût particulier légèrement anisé, sont traditionnellement utilisées dans le chutney vert de la cuisine indienne. Les graines parfument le curry, le chili et les chutneys indiens, mais aussi les grillades, les poissons, les volailles, les farces, la charcuterie, le gibier. Elles entrent dans la composition des marinades grecques, des ragoûts et des soupes comme le chorba en Afrique du Nord. Les graines sont très aromatiques, sucrées, avec un arrière-goût qui rappelle le zeste de I'orange.


Histoire :


La coriandre est une plante aromatique de la famille des ombellifères. Elle est appelée couramment "persil arabe" ou "persil chinois". Connue depuis l'Antiquité - les Hébreux s'en servaient pour parfumer leurs galettes et les Romains pour conserver leur viande -, la coriandre fut introduite en Angleterre par les Romains d'où elle partit à la conquête de l'Amérique des années plus tard.



Son nom vient du grec koris qui signifie punaise, à cause de l'odeur forte de ses feuilles.



C'est une herbe annuelle ou bisannuelle qui peut atteindre 50 cm de haut. Elle apprécie particulièrement un sol chaud, léger, calcaire, riche en humus et pousse au soleil ou à mi-ombre. Mais elle pousse également en intérieur.


la menthe
Au Moyen Âge, la menthe était déjà administrée aux personnes souffrantes, mélangée à un peu d'opium : elle est donc connue depuis longtemps pour ses vertus calmantes, analgésiques et anesthésiques. Le menthe n'est pas seulement un anti-douleur, elle peut aussi être employée comme antiseptique, notamment des voies respiratoires et digestives.


Au sujet du système digestif et intestinal en effet, la menthe, en particulier la variété pouliot, est employée en médecine naturelle pour enrayer les colites spasmodiques. On lui reconnaît aussi des propriétés carminatives et très stimulantes pour l'appareil digestif. Rien ne vaut une verveine-menthe après un repas trop copieux. Cette infusion permet de lutter contre l'indigestion et les troubles gastriques comme les brûlures d'estomac et les crampes.


De plus, la menthe pouliot est conseillée contre la toux et l'enrouement, contre la grippe et le rhume. Dans ces cas particuliers, il est très bon de faire des inhalations de vapeurs.


Enfin, l'essence contenue dans la menthe, le menthol, est très employée pour les bains de bouche : elle purifie l'haleine.


Dégustation :

Choisissez-la avec beaucoup de feuilles, non flétries, bien vertes et sans taches. Si vous voulez la faire sécher, récoltez votre menthe quand les fleurs commencent à s'épanouir. Le séchage doit être rapide pour éviter que les feuilles et les tiges ne noircissent.

Conservez-la fraîche dans un sac plastique ou dans du papier absorbant dans le bac à légumes du réfrigérateur. Vous pouvez aussi garder un bouquet dans un verre d'eau : la menthe restera bien fraîche. Pour gagner du temps lors de vos préparations culinaires, n'hésitez pas à congeler la menthe ciselée : elle se conservera très bien. Pour garder la menthe séchée, il faut détacher les feuilles sèches des tiges et les mettre dans une boîte hermétique conservée dans l'obscurité.



Consommez-la fraîche et ciselée pour relever une salade, de concombre par exemple avec une sauce au yaourt ou à la crème, un taboulé libanais, un plat de petits pois frais, des fraises, etc. Elle peut être consommée séchée, en guise de condiment pour les rôtis et les grillades d'agneau ou de mouton, les boulettes de viande et les kebab, dans la cuisine du Moyen Orient. Elle parfume aussi le célèbre thé à la menthe, si désaltérant, mais aussi des boissons et certaines marinades. Enfin, la variété poivrée, la plus odorante, intervient dans la fabrication des confiseries et des liqueurs.

Histoire :

La menthe est une plante aromatique vivace et sauvage de la famille des labiacées. Elle a pour origine l'Europe méridionale et l'Asie. Sa prolifération est facile, rapide, voire envahissante. Ainsi il est parfois préférable de la cultiver dans des pots (à enfouir éventuellement dans la terre avec une distance raisonnable entre chaque pot). Elle aime les sols riches et profonds, pousse en zone de climat tempéré où la terre est bien irriguée, et peut atteindre jusqu'à 80 cm de haut. Elle forme des stolons (organe végétal de multiplication asexuée), on peut donc la reproduire par division des touffes. Et comme les diverses variétés s'hybrident facilement, n'hésitez pas à tenter des expériences dans votre jardin.

Il existe plusieurs variétés de menthe. La menthe verte est la plus répandue. Notons aussi la menthe poivrée, très odorante et la menthe pouliot connue pour ses propriétés anti-moustiques.

Le nom "menthe" vient de la nymphe grecque Mintha aimée d'Hadès, roi des Enfers. Perséphone, la femme de celui-ci, jalouse, la transforma en une petite plante parfumée et Hadès, abattu, piétina la campagne pour que jaillisse son ancien amour. La menthe est aussi symbole de l'hospitalité.

la sauge

Selon un dicton provençal : "qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin". Cette plante aromatique renferme en effet une huile essentielle dont les vertus bienfaitrices sont nombreuses. La sauge possède par exemple des propriétés antispasmodiques et stimulantes : c'est une précieuse alliée contre les déprimes passagères. Mentholée ou citronnée selon les espèces, elle parvient également à stimuler le système digestif.

Riche en oestrogènes (hormones féminines), elle permet de réguler une transpiration excessive. Cette action antisudorifique a été démontrée par des études datant des années 30. Aujourd'hui, on préconise son infusion pour résoudre les désordres dus à la ménopause (les bouffées de chaleur en particulier).

Par ailleurs, la sauge s'avère très efficace pour calmer les inflammations des muqueuses de la bouche, du nez et de la gorge ainsi que les infections des voies respiratoires. Inhalation et gargarisme permettent de bénéficier de ces actions antiseptiques. Enfin, associée à la rhubarbe, elle permet de combattre l'herpès labial. Selon une recherche publiée en 2001, une pommade contenant des extraits de sauge et de rhubarbe se révèle aussi efficace que le médicament conventionnel à base d'acyclovir.

Dégustation :


Choisissez-la bien fraîche d'une jolie couleur. S'il est préférable de la récolter avant sa floraison, il est toutefois possible de la cueillir tout au long de l'année.

Conservez-la dans un verre d'eau lorsqu'elle est fraîche. Vous pouvez la faire sécher, suspendue la tête en bas dans une pièce sombre et aérée. Elle se garde alors dans un bocal hermétique, à l'abri de la lumière.

Consommez-la de préférence séchée car ce sont des feuilles sèches que se dégagent les arômes les plus marqués. Celles-ci parfument à merveille les farces de volailles.
Excellent stimulant de la digestion, n'hésitez pas à l'employer dans tous les plats riches. Ainsi, elle relève parfaitement l'agneau, le porc, la saucisse, les marinades et les omelettes. Les pâtés et les fromages profitent aussi de son agréable parfum frais et à peine camphré. En Italie, elle est mise en vedette dans de nombreuses préparations à base de veau, notamment la piccata et la saltimbocca. On la déguste aussi frite ou en beignet. Il est également possible de déchirer de jeunes feuilles de sauge fraîche sur une salade ou un plat de légumes.

Essayez enfin la salvia elegans, cette espèce originale au goût d'ananas : à parsemer sur tous les desserts de fruits... Et la sauge aromatise fort bien les huiles et le vinaigre. Jadis, elle servait aussi souvent à aromatiser aussi le vin.

Histoire :


Originaire des pourtours de la Méditerranée, la sauge est intimement liée à la religion judéo-chrétienne. Dans la Bible, c'est en effet cette plante qui sauva Marie et son enfant Jésus des bourreaux d'Hérode qui sacrifiaient les nouveaux-nés. A la demande de Marie implorante, elle s'épanouit pour les cacher dans ses feuilles de velours. En témoignage de gratitude lui furent attribuées des vertus guérissantes. Sauge vient d'ailleurs du latin salvia qui signifie "guérir".

La sauge est utilisée depuis longtemps pour ses vertus médicinales. Chez les Grecs, elle était déjà connue pour ses propriétés digestives et anti-infectieuses.
Dans les traditions amérindiennes, lors de la cérémonie de la fumée, on la brûle pour chasser les mauvais esprits, les mauvaises sentiments. Elle est, enfin, indispensable au folklore provençal, où la tradition veut qu'on la récolte au petit matin de la Saint-Jean. "Couronnée" herbe royale par Charlemagne, la sauge fut introduite en Europe de l'Est et du Nord au Moyen Âge, puis en Amérique au 17ème siècle.

La sauge, sous-arbuste vivace mentholé, fait partie de la famille des labiacées. On la cultive en Europe de l'Est, en Italie, en France, en Angleterre et en Amérique. Elle affectionne les sites ensoleillés et les sols bien drainés. Les Arabes l'appellent "langue de chameau" car ses feuilles sont longues et oblongues et recouvertes d'un duvet. Vert grisâtre, elles dégagent en outre un parfum très odorant.
Selon les variétés - plus de 600 à travers le monde, aromatiques ou simplement ornementales - les fleurs, qui éclosent entre mai et juillet, arborent des teintes bleues, mauves, rouges ou blanches. L'espèce la plus couramment employée dans les gastronomies européennes est la salvia officinalis, sauge officinale.  


Back to top
              

Publicité






Post Posted : Mon 10 Nov - 08:49 (2008)    Post subject : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
              

   Passions et Partage Forum Index .::. Fines herbes
Post new topic   Reply to topic
Page 1 of 1
All times are GMT + 1 Hour
Display posts from previous :   

 
Jump to :  

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Template by .: SGo :.