Passions et Partage
un site ou il fait bon se rencontrer... pour prendre un peu de temps pour rire, partager ses passions et ses talents.. son humour... rire et s'amuser... se cultiver... dans la joie et la bonne humeur... et surtout dans le respect de tous...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Quand Hugh Hefner créait Playboy
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Passions et Partage Index du Forum  .::. PASSIONS ET PARTAGE - General  .::. GENERAL

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
mimi33445
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 1 424

Message Posté le : Sam 5 Déc - 14:56 (2009)    Sujet du message : Quand Hugh Hefner créait Playboy Répondre en citant

 
 
Playboy - décembre 1953 - janvier 1954  
 
 
"Il y a eu trois grande inventions dans l'Histoire de l'humanité :  
le feu, la roue et Playboy !"  
Hugh Hefner 
 
 
En cette année 1952, Hugh Hefner quitte Esquire,ou il était rédacteur, quand le journal transfère son siège de Chicago à New-York. Esquire avait été dans les années 40 le magazine "légal" le plus osé des Etats Unis avec ses illustrations d'aguichantes pin-up les Petty Girls et les Vargas Girls ; le Service des Postes refusa même longtemps de le distribuer le considérant comme une revue obscène. Mais à l'époque d'Hefner il cherchait à se débarrasser de cette réputation sulfureuse. 
 
 
Hefner devient directeur des ventes d'un groupe de magazine "pour hommes" la Publishers Development Corporation. En 1952, en plein McCarthysme, au milieu d'un climat de crainte et de suspicion ou tout ce qui s'éloigne de la norme morale et du droit chemin est soupçonné de subversion, les magazines "pour hommes" ne sont vendus que "sous le comptoir", et encore se limitent-ils à de pseudos revues naturistes et à des revues photographiques de nus "artistiques". A la fin de 1952 il trouve un emploi plus lucratif dand un magazine... pour enfants "Children's Activities". 
 
 
En 1953, l'idée de créer son propre magazine le reprend (il a déja fait plusieurs tentatives sans succès dans ce domaine). Il écrit dans sa biographie "Je voulais créer un magazine pour distraire l'homme de la ville, une revue gaie et intelligente. Les photos de filles permettraient le démarrage initiale mais avec la qualité en plus". Dans une société puritaine comme celle des années 50, si le sexe intéresse tout le monde, personne n'ose l'évoquer. Hefner affine son idée de magazine érotique de qualité avec son ami Eldon Sellers. Le titre retenu est "Stag Party" 
 
 
 
 
Esquire - fevrier 1948 - avril1952  
 
 
Pour lancer son magazine, Hefner doit trouver une idée de couverture car c'est ce qui fera acheter le nouveau magazine. En 1949 Marilyn Monroe, alors starlette désargentée, avait posé nue pour le photographe Tom Kelley, qui avait revendu les photos à la John Baumgarth Company, éditrice de calendriers. Entre temps Marilyn Monroe était devenue célèbre. Baumgarth avait utilisé les photos pour des calendriers (connus sous le nom de calendrier Golden dreams) dont une série retouchée avec un déshabillé dessiné en surimpression sur la photo originale, Baumgarth craignant des poursuites pour obscénité. Hefner put obtenir les droits de publication pour 500 dollars.  
 
 
Hefner et Sellers, rameutant amis et familles réunissent 8000$. Le contenu du premier numéro est pour une part réalisé à l'aide de textes tombés dans le domaine public. La maquette est créee par Art Paul qu' Hefner réusit à convaincre d'accepter des actions en paiement. Le titre "Stag Party", posant des problèmes juridiques (il existait déja un magazine appelé Stag) Eldon Sellers propose un nouveau titre "Play boy", pour lequel Art Paul dessine immédiatement le célèbre lapin."Bunny". Hefner rédige l'éditorial : "Que ce soit clair : nous ne sommes pas un magazine familial. soeur, épouse ou bellemère, si vous avez ouvert ce journal par hasard, je vous en prie, rendez le à l'homme de votre vie...". Au dernier moment Hefner fait retirer la date de parution sur la couverture ("Je n'ai pas daté le premier magazine car je n'étais pas sûr de pouvoir en sortir un autre" explique-t-il) et ainsi pouvoir éventuellement laisser le numéro en vente jusqu'à épuisement du stock. Mais en quelques semaines, plus de 50 000 exemplaires à 50 cents la pièce sont vendus. Le second numéro, daté lui, est publié en janvier 1954. Le personnel du magazine se compose alors en tout et pour tout de quatre personnes: Hefner lui même, Art Paul, Seldon Sellers et un écrivain anonyme recruté par Hefner, Ray Russel. Un an après Playboy tirait à 175 000 exemplaires et en 1959 il atteignait un tirage d'un million d'exemplaires. 
 
 
 
 
Juillet 1955 le numéro avec Jant Pilgrim - Janet Pilgrim Playmate encore en décembre 1955  
 
 
La fameuse Playmate fit son apparition dès le deuxième numéro (Marilyn Monroe était la sweetheart du mois), au début elle était sélectionnée dans le catalogue de photos de de la John Baumgath Company. Hefner fit par la suite appel à des modèles professionnelles on vit ainsi poser Bettie Page (janvier 1955) et Jayne Mansfield (fevrier 1955). Pour la petite histoire la play mate de juillet 1955, Charlene Drain alias Janet Pilgrim était employée au service abonnement de Playboy, et la maîtresse éphémère d'Hefner. Janet Pilgrim marque un tournant dans l'histoire de la Playmate, la fin des pin-up et modèles professionnelles et l'entrée en scène de "la fille d'à côté", une fille "convenable" qu'on n'aurait pu voir nue nulle par ailleurs. Désormais chaque Playmate se voit accompagnée d'une histoire inventée de toutes pièces racontant ou et comment elle a été découverte. 
 
 
Hefner dut batailler contre le Service des postes américaines, qui lui refusait le tarif spécial appliqués au magazine, et qui dans certains états du Sud n'acheminait carrément pas Play Boy aux abonnés, en novembre 1955 une décision de justice donna raison à Hefner et mit à la raison le moralement sourcilleux service postal. En 1957 Playboy s'installe dans nouveaux locaux et Heffner y installe aussi son appartement, ce qui lui permet de déambuler jour et nuit en pyjama, mal rasé, passant ses nuits à travailler et a recevoir starlettes et Playmates potentielles. D'où la légende qui veut que les étoiles qui apparaissaient sur la couverture du magazine notaient les performances sexuelles des demoiselles (elles indiquaient en fait une édition régionale) 
 
 
 
 
Janet Pilgrim au "civil" en 1959  
 
 
 
 
Playboy - novembre 1955 playmate Barbara Cameron - aout 1957 playmate Dolores Donlon  
 
 
En août 1958 Playboy organise "le plus grand festival de jazz du monde" avec Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Duke Ellington... Tout d'abord prévu dans la cadre d'un festival subventionné par la mairie de Chicago le "Festival des Amériques", Hefner dut se résoudre finalement à monter son festival sans l'aide de la municipalité, la hiérarchie catholique ayant fait discrètement pression sur la mairie, mettant en avant le caractère peu présentable de Playboy. Le Festival de jazz fut organisé dans le stade de Chicago et attira plus de 60 000 spectateurs, il coûta cher mais assura une publicité considérable à la revue. 
 
 
En Octobre 1959 nait l'émission de télévision "Playboy's Penthouse" sur une chaine de Chicago. Le décor représentait une luxueuse garconnière avec vue panoramiquesur la ville avec jolies filles et invités célèbres, le tout présenté par Hefner lui-même, affublé d'une pipe pour se donner une contenance. Il avait refusé que quin que ce soit d'autre puisse présenter ce show. Et si Hefner était un éditeur surdoué, c'était un présentateur gauche et maladroit, le show ne survécut que 6 mois à sa nullité comme animateur.  
 
 
 
 
Playboy - juillet 1958 playmate Joyce Nizzari - novembre 1960 playmate Joni Mattis  
 
 
C'est en 1959 aussi que Playboy publia des nus intégraux, des photos de strip-teaseuse, ce qui lui valut une descente du FBI et la confiscation des photos. Cette année là aussi Playboy fit l'acquisition, à Chicago, de la propriété de 70 pièces qui allait devenir la première Playboy Mansion. ( en 1971 Playboy acheta une autre prropriété en Californie, la propriété de Chicago fut offerte à l'"Art Institute of Chicago au début des années 80, elle est actuellement reconvertie en appartements). En 1960 voit le jour le club Playboy avec ses Bunnies en costume de lapin.  
 
 
Playboy est alors une véritable institution, la voix d’une révolution sexuelle au sein d'un des pays les plus puritains au monde ! (Le rapport Kinsey, publié en 1948, sur la sexualité masculine "Sexual Behavior in the Human Male", avait stupéfié la nation... Le rapport de 1953 sur la sexualité féminine, "Sexual Behavior in the Human Female" lui fit carrément scandale.) 
 
 
Dans les années 70, le magazine tirera jusqu'a plus de 7 millions d’exemplaires (tirage record de novembre 1972). Ce sera le sommet de son succès. Bo Derek ou Brigitte Bardot nues côtoient les interviews de Salvador Dali, de Jean-Paul Sartre ou d'Henry Miller… La version française est lancée en 1973. Les années 80 seront nettement moins fastes, les ventes remonteront et se stabiliseront dans les années 90  
 
 
 
 
Hugh Hefner entouré de bunnies
 
 
 
 




Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Sam 5 Déc - 14:56 (2009)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

   Passions et Partage Index du Forum .::. GENERAL
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.